Objectifs du projet Déroulement Partenaires Financeurs
 
 

Déroulement

 
 

Le déroulement du projet

Commencé le 1er décembre 2004, le projet arrivera à son terme en février 2007, après la réalisation de :

- 31 études de cas approfondies de processus de restructurations dans les pays du projet (Allemagne, Belgique, France, Grande Bretagne, Suède) ;
- 7 synthèses transversales (l’Europe et les restructurations, restructurations et syndicats, restructurations et entreprises, restructurations et territoires, les agences de reclassements, restructurations et santé, les processus de restructurations) ;
- 12 ateliers nationaux multi acteurs ;
- 11 ateliers internationaux multi acteurs ;
- 5 ateliers internationaux mono acteurs ;
- deux conférences internationales.
 
 

Comment s’est-il déroulé ?

Dans chaque pays s’est constitué un atelier comprenant des chercheurs et des représentants des différents acteurs concernés par les restructurations (organisations syndicales, autorités régionales, entreprises et services publics de l’emploi). Ces acteurs ont pu discuter, durant les réunions, de leurs ateliers nationaux, de cas de restructurations comportant un ou plusieurs aspects innovants, tant dans les enjeux que dans les étapes du processus.

Une première conférence internationale intermédiaire s’est tenue les 8 et 9 décembre 2005 à Paris, qui fut l’occasion pour les membres des ateliers nationaux de se rencontrer. Les objectifs de cette conférence étaient de confronter les premiers travaux réalisés, en particulier l’analyse des cadres et pratiques nationales en matière de restructurations, d’évaluer une première formalisation d’un cadre d’analyse transversal et de permettre des échanges entre acteurs sur le plan transnational. Ces échanges ont été facilités par la tenue de six ateliers de travail par thème :

- est-il possible d’anticiper les restructurations et comment ?
- quelles règles de sélection des salariés licenciés ?
- restructuration dialogue social et négociation ;
- mesures et dispositifs d’accompagnements (reconversion, reclassement, indemnités, …) ;
- création d’activités et développement local ;
- formation et employabilité.

et de quatre ateliers dédiés aux acteurs :

- restructurations et stratégies syndicales ;
- restructurations et responsabilité des entreprises ;
- restructurations et marché du travail, rôle des intermédiaires publics et privés ;
- les territoires, acteurs des restructurations ;

Cette dynamique de communication entre les membres des ateliers des différents pays a permis la tenue, entre janvier et septembre 2006, de onze ateliers multi acteurs internationaux :

1. Restructurations et territoires
2. Insolvabilités en France et en Allemagne : stratégie et pratiques innovantes
3. Formation et employabilité
4. Restructurations et innovations : apprendre de l’expérience
5. Les groupements d’employeurs
6. Les restructurations sans licenciements contraints
7. Restructurations changements d’activité et reclassement
8. Restructurations et comité d’entreprises européens
9. Restructurations et responsabilité européenne des entreprises
10. Restructurations innovantes et initiatives concernant la santé : exemples et perspectives
11. Restructurations et sous-traitance

Enfin, cinq ateliers internationaux mono acteurs ont permis, en fin de projet, de réfléchir sur les problèmes communs rencontrés par chaque acteur, les éléments communs des réponses apportées et d’engager la discussion sur les recommandations souhaitables.

Ces recommandations seront collectivement discutées lors de la conférence des 9 et 10 novembre 2006 à Bruxelles.