Allemagne
Belgique
France
Grande Bretagne
Suède
Comparaisons internationales
Europe
 
 

COMPARAISONS INTERNATIONALES

 
  Les évolutions sectorielles et les décisions d’entreprise ignorent les frontières.
 
Les restructurations sont devenues permanentes dans les différents pays du projet. Confrontés aux mêmes problèmes et souvent en même temps, ceux-ci ont élaboré des réglementations qui, comme les jeux d’acteurs et les modes opératoires, sont spécifiques à chaque pays et à sa culture.
  Les éléments communs sont cependant plus frappants que les différences.
 
Partout la réglementation est centrée sur les licenciements collectifs et il ressort de la comparaison des règles établies dans chacun des pays du projet une grande similitude des grands traits du fonctionnement.
 
Il est alors particulièrement enrichissant d’observer les différences dans l’équilibre des pouvoirs et des responsabilités attribuées aux acteurs et l’importance -ou au contraire- la faible place accordée à la négociation.
 

La comparaison des règles en vigueur dans un pays donné ne suffit pas à comprendre leur utilisation concrète par les acteurs, ces règles constituant pour eux autant de ressources ou au contraire de handicaps pour faire valoir leurs intérêts. Pour percevoir la façon dont se déroulent les processus de restructurations, les avantages et inconvénients, les résultats obtenus, nous nous sommes attachés dans le projet à décrire les ressorts du fonctionnement des dispositifs de régulations des restructurations allemandes , belges , françaises , suédoises et britanniques .

 

La compréhension de ces ressorts, particulièrement dans l’optique d’une fertilisation croisée qui est la nôtre, n’est pas possible sans une grille de lecture permettant de comprendre les différents régimes d’ajustement des besoins en travail et d’organisation de la mobilité sur les marchés du travail des différents pays. Partant des buts explicites et implicites des politiques mises en œuvre, cette analyse permet de comparer les logiques à l’œuvre, les marges de manœuvre et les potentialités d’innovations.

 

Etudes de cas :

 

Collective Dismissals in Belgium, France, Germany, Sweden and the UK. Some legal, institutional and policy perspectives

 

Comparing and evaluating national restructuring processes. Some observations and proposals